English Español Français Deutsch Italiano Český Polski Русский Română Українська Português Eesti 中文

Connaissance contemporaine au sujet de Dieu, de l'Évolution, et de la signification de la vie.
Méthodologie du développement spirituel.

 
AU SUJET DE LA RÉFORME DE SPIRITUALITÉ EN RUSSIE
 


Vladimir Antonov

Au sujet de la réforme de spiritualité en Russie


Traduit du russe au francais
par Tatyana Golembiovska,
Mohamed Abd-AL-Razeq Sekrane

L'éditrice de la traduction française:
Tammy De Champlain




Historiquement, l’Église orthodoxe occupe une place dominante dans la spiritualité russe de par le nombre de ses adeptes.

En dépit de toutes ses lacunes, elle a joué un rôle décisif et positif pour moi dans ma formation spirituelle et mon développement. J’y ai consacré de nombreuses années de ma vie lorsque j’étais chercheur-biologiste. C’est l’Église orthodoxe qui m’a aidé, en tant qu’une personne qui a grandi dans une famille athée et dans un pays militant et athée (URSS), à sentir les Attouchements du Dieu pour la première fois et Le choisir comme mon Maître personnel et le But de toute ma vie.

Depuis lors, des décennies se sont écoulées, nourries par une recherche continuelle pour devenir toujours meilleur devant Dieu afin de Le connaître plus en profondeur et fusionner avec Lui en me noyant dans les Étreintes de Son Amour.

Oui, je me trouve un élève réussi de Dieu. Mais qu’est-ce que m’a permis de devenir comme ça? Avant tout, il s’agit de la poursuite scrupuleuse de mes propres imperfections éthiques et leur élimination. C’est l’Église orthodoxe russe qui m’a apporté ce savoir vivre!

En tant que savant-biologiste, j’ai participé à diverses recherches scientifiques (vous pouvez lire mon livre autobiographique Comment Dieu peut-Il être connu. Autobiographie du savant qui a étudié Dieu). Cette expérience du chercheur en sciences m’a permis d’appliquer les compétences acquises à des études sur les formes de vie non-matérielles, y compris Dieu dans Ses diverses Aspects et Manifestations. Ces études ont été enregistrées et vérifiées à plusieurs reprises. Ceci m’a permis, entre autres, de créer les systèmes extrêmement efficaces de l’autorégulation psychique et de la psychologie écologique et de les présenter dans nos livres (pour plus de détails, lire Écopsychologie). Plus largement, tous les matériaux crées (livres, films, galeries photos, poèmes, chants, etc. - pour adultes et pour enfants) nous permettent de parler ainsi de la création d’une nouvelle direction dans la science moderne – Méthodologie du développement spirituel. La composante de base de cette direction peut être designée comme un hésychasme moderne développé (voir plus dans le livre Écopsychologie). Nos systèmes se distinguent de la tradition des anciens hésychastes principalement par leur intégrité avec l’application des larges connaissances sur la structure bioénergétique d’un organisme humain, à propos de la véritable multi-dimensionnalité de l’espace, et sur les possibilités d’une communication directe avec Dieu, les possibilités qui peuvent être réalisées, entre autres moyens, en étant sur les sites de travail (lieux de puissance) des Esprits Saints. Ces systèmes incluent également diverses publications avec des conseils méthodologiques extrêmement significatifs et des instructions reçues par des êtres incarnés, directement par Dieu, dans le passé et dans le présent.

Ce printemps à venir, marquera mes 70 années de vie dans ce corps. Au cours des dernières décennies passées en tant que scientifique, amoureux du Créateur et dont la vie a été nourrie par un travail continu, je suis parvenu à traverser presque tout le Chemin spirituel, et à aider beaucoup de gens en Russie et dans d’autres pays sur ce Chemin. De par les niveaux que j’ai atteints, mes propres erreurs passées, les erreurs des autres sont devenues clairement visibles pour moi. Par conséquent, je considère qu’il m’est possible d’exprimer mon opinion au sujet de la réforme de l’Église proclamée par le Patriarche Kirill, une personne d’une haute intelligence et d’une grande sincérité et actuel leader de l’Église orthodoxe russe.

Donc, je suggère ce qui suit:

- Il est nécessaire de retirer un part de la phrase dans le Credo qui décrit Jésus comme assis à la droite de Dieu le Père. Nous devons faire cela, car le Créateur (Dieu le Père) est infiniment grand, Il est infini! Il n’a pas du tout l’apparence d’un corps humain! Bien au contraire, il est l’Océan Universel de la Conscience Subtile, dont les qualités principales sont l’Amour parfait, Sagesse parfaite et Puissance parfaite! Dieu le Père n’est pas un vieil homme assis sur les nuages, et il n’y a aucun moyen de s’asseoir à la droite de l’Infini Un.

Ce concept typiquement païen de Dieu s’est formé par manque de connaissance à Son sujet. Et il était contraire à tout ce que Jésus Christ nous a enseigné lui-même (Vous trouverez plus de détails dans les livres Anatomie de Dieu, Les Enseignements originels de Jésus Christ. Dans le dernier livre, Les Enseignements de Jésus, sont répartis en sections thématiques, ce qui contribue grandement l’efficacité de leur étude).

En particulier, cette conception naïve et primitive de Dieu provoque naturellement un sourire condescendant chez tous les musulmans intelligents qui savent qu’Allahou Akhbar (Dieu est le Plus Grand!). Pour cette raison, la majorité des adeptes de l’Islam, à notre plus grand regret, n’accordent pas assez d’attention à l’étude et à la pratique des Enseignements du Messie Issa (Jésus Christ).

En outre, la correction de cette situation et de quelques autres points de vue essentiels de l’Église orthodoxe russe pourrait contribuer à sa convergence avec d‘autres mouvements religieux.

Ceux qui ont commencé le Chemin religieux doivent aisément comprendre que les formes rituelles de l’activité religieuse ne peuvent apporter que très peu d’avantages pour eux. Et les rituels, peu importe la beauté du nom qui leur est donné, ne changent pas nos destins automatiquement! Au lieu de rituels, nous devons nous concentrer sur notre auto-perfectionnement éthique en conformité avec les Enseignements de Dieu (vous pouvez en lire d’avantage à ce propos dans nos livres Les Enseignements originels de Jésus Christ, La Classique de la philosophie spirituelle et l’époque contemporaine).

- Il serait très important pour les disciples de l’Église et même pour tous les autres de savoir que le végétarisme est bon! C’est une manifestation de l’amour-compassion, que chacun doit développer en lui ou en elle - avant de devenir digne d’approcher le Créateur avec cette qualité d’âme.

La complicité dans la souffrance animale - dans le souci de la satisfaction de sa propre gourmandise ou pour toutes autres raisons injustifiées – ne peut être approuvée par le Créateur en aucune circonstance!

Dieu n’a pas créé l’être humain pour être un prédateur, et ce fait est indiqué deux fois dans l’Ancien Testament, mentionnant que nous devons nous nourrir de végétaux et non pas de corps de créatures en lesquelles nous voyons le sang! (Pour aller plus loin lire Comprendre Dieu et Écopsychologie).

Le mode de vie prédateur des non-végétariens dénote bien les imperfections de leur amour. Ces personnes se créent de grandes difficultés dans leur évolution spirituelle (Pour aller plus loin lire La Classique de la philosophie spirituelle et l’époque contemporaine, Écopsychologie, Comprendre Dieu, et d’autres). (Néanmoins, un régime végétarien doit être équilibré et basé sur des connaissances scientifiques pour une nutrition correcte; Je veux dire par là, que premièrement, ce régime doit fournir au corps les acides aminés et micronutriments essentiels, en évitant une consommation excessive de sel et de sucre, et prendre en compte l’indigestibilité du lait et de ses dérivés à un certain âge ainsi que le problème de l’incompatibilité de certains aliments avec d’autres).

- Nos problèmes, qu’ils soient en termes d’échec social, de maladie, de blessures et douleurs, et ainsi de suite, nous sont donnés par Dieu non pas à cause de telle ou telle chose, mais pour quelque chose. Par exemple, pour nous faire comprendre ce qu’est la douleur afin que nous ne l’infligions pas à autrui ou nous arrêter dans une action afin que nous nous demandions si ce que nous faisons est juste. Ils peuvent aussi être causés afin de nous faire rencontrer quelqu’un d’important et de recevoir son aide, ou lui venir en aide.

- Le Saint-Esprit n’est ni un pigeon, ni un souffle d’air. Ce terme a un sens collectif. Ils sont utilisés pour désigner les Personnes des deux sexes qui ont atteint la Perfection Divine dans Leurs incarnations passées dans des corps matériels. Leur Demeure est la Demeure du Créateur. De là, Ils/Elles agissent afin d’aider les personnes incarnées, et Ils/Elles sont une Grande Multitude. Vous pouvez en apprendre d’avantage sur les Esprits Saints dans notre livre La classique de la philosophie spirituelle et l’époque contemporaine.

Il y a un grand intérêt, pour chacun de nous, à se rendre digne d’avoir Jésus, Ses Apôtres, et les autres Esprits Saints comme les Enseignants Divins personnels non-incarnés!

Gardons à l’esprit que le Créateur et les Saints Esprits sont la forme la plus subtile de la Conscience. La grossièreté (brutalité) et la violence émotionnelle, sont au contraire, les caractères des créatures de l’enfer.

En quittant le corps, nous restons dans le même état émotionnel auquel nous nous sommes accoutumés durant notre incarnation. Ceci, et rien d’autre, détermine si nous nous retrouvons en enfer ou au paradis, ou après avoir atteint la Perfection, coulerons dans le Créateur, L’enrichissant par nous-mêmes.

Les relations harmonieuses avec la nature, les enfants humains, les enfants des animaux, avec les œuvres raffinées des différentes branches de l’art, de même une subtile, érotique et tendre communication sexuelle avec l’être aimé, sont les choses qui contribuent au développement de soi en tant qu’âme et nous rapprochent ainsi de la Perfection.

Le Monachisme ne doit pas signifier le célibat, mais plutôt l’entier dévouement de toute la vie à Dieu, ceci, pour l’auto-perfectionnement spirituel et afin d’aider les autres sur ce Chemin.

- L’être humain n’est ni un corps, ni un intellect, mais une âme. Lui ou elle, en tant qu’âme, peut exister dans un état incarné ou non-incarné.

L’intellect (mental) est une des fonctions de l’âme. Celui qui est dans un état non-incarné pense au même niveau qu’il pensait vivant dans le corps matériel. Après la désincarnation, le niveau d’intelligence reste le même.

C’est une erreur fondamentale d’opposer le soi à l’âme (d’opposer une personne avec son âme). Tandis qu’il serait approprié, dans certaines circonstances, d’opposer (séparer) le soi au corps matériel.

Des expressions usuelles telles que «mon âme», «son âme», «notre âme» sont totalement fausses. Cependant, elles sont devenues ancrées dans la littérature religieuse (incluant même des traductions inadéquates des livres) et dans la pratique de prière.

Cette erreur doit être corrigée. Il est très important de faire cela, car chacun d’entre nous doit travailler à la transformation du soi en tant qu’âme Face à Dieu, et doit essayer de comprendre et voir comment Dieu perçoit tous mes efforts.

Dans de telles circonstances, nous devons aussi tenir compte du fait que l’état qualitatif dans lequel nous nous désincarnons, sera l’état dans lequel nous continuerons de vivre désincorporés après notre désincarnation (c’est-à-dire, après la mort du corps).

A l’heure d’aujourd’hui, tout le monde a déjà entendu parler d’âme, mais la plupart la considèrent comme quelque chose d’incompréhensible qui apparaîtra devant Dieu après ‘’ma mort’’... Et parce qu’elle leur paraît comme quelque chose d’incompréhensible, ils ne savent pas quoi en faire…

Ceci étant, il serait judicieux de comprendre, que chacun d’entre nous est une âme qui a été envoyée par Dieu dans le monde matériel afin de s’élever, grandir et se développer en faisant les efforts correspondants et nécessaires.

Le sens et la signification de nos vies ne devient clair que lorsque nous prenons en compte la connaissance concernant l’Évolution de la Conscience Universelle, savoir ainsi apporté par Jésus Christ (voir Les Enseignements Originels de Jésus Christ, Écopsychologie, Vie pour Dieu, et d’autres encore).

Il n’y a aucun «siège du jugement du Christ»! (Ces mots supposément dits par Jésus à propos de Son droit, donné par Dieu-le-Père, afin de juger les hommes ne sont rien qu’une mauvaise traduction. La correcte traduction devrait être «connaître les gens», «discerner leurs meilleures qualités»).

La crainte de Dieu ne contribue pas au développement de notre amour pour Lui, dans le but de nous approcher plus près de Lui, en qualité de soi en tant qu’âme!

L’amour affectif subtil et raffiné, au contraire, rapproche et unit les âmes entre elles!

Dieu est Amour, cela signifie que nous devons apprendre à aimer, en tendant à rapprocher de Lui!

Et Dieu a créé la possibilité pour nous d’apprendre à aimer, y compris à travers la sphère des relations sexuelles. (Dans ce cas, la composante éthique de cette relation doit être observée très attentivement)! *

- Les péchés sont la manifestation concrète de nos vices. L’objectif de la repentance est d’apprendre à ne plus pécher. Nous devons nous purifier, en tant qu’âmes, de tous les vices!

Les âmes fortes se libèrent de leurs vices d’un trait, aussitôt qu’ils/elles les remarquent. D’autres âmes, au contraire, ont besoin de faire un travail sur elles/eux-mêmes pendant une longue période, pour atteindre le même résultat.

En tous cas, un péché ayant été commis depuis longtemps ne doit pas donner lieu à des pleurs interminables! Maintenant, ce qu’il est nécessaire d’apprendre, est qu’il ne faut plus pécher!

De même, inutile de prier pour le pardon de Dieu pour un péché inlassablement, apprenez simplement à ne plus pécher!

Probablement, la pratique régulière de la perception de soi sur la Paume de Dieu en aidera beaucoup. En effet, Il est constamment en train de voir toutes les actions, mots, pensées, et émotions de chacun d’entre nous! Il est impossible d’échapper à Sa Vue!

Pourquoi la majorité d’entre nous ne Le voit pas? Parce que nous et Dieu, existons dans différentes couches de l’espace multidimensionnel (appelés eons en grec, lokas en sanskrit).

Cependant, il est tout à fait possible de Le connaître. Pour ce faire, nous devons simplement nous débarrasser de la grossièreté (brutalité) émotionnelle et de l’égocentrisme, puis de devenir digne de L’approcher par les critères de l’éthique.

- Les avortements sont indubitablement le mal, mais, en règle générale, ce ne sont pas les pauvres femmes qui sont à blâmer pour cela, car bien souvent ce sont elles seules qui en souffrent, ce sont ces primitifs et égoïstes hommes qui ont causé les grossesses non désirées par leur comportement négligeant qui sont responsables (plus détails dans le livre Sexologie).

- Seules les personnes qui remplissent vraiment les Enseignements de Dieu peuvent s’appeler eux-mêmes Chrétiens, mais pas ceux qui juste ont été baptisés.

- Jésus enseigna et enseigne à Ses disciples comment maîtriser l’amour subtil l’un pour l’autre. Cet amour devrait ensuite se développer en amour pour le Créateur. Les composantes essentielles de cet amour doivent être le désintéressement et même le sacrifice pour autrui. Jésus nous a montré cet exemple par sa vie terrestre.

Cependant, dans l’orthodoxie, il existe un mouvement diamétralement opposé et qui est antichrétien même par sa nature, et qui a été créé par Ignatius Bryanchaninov. Selon lui nous sommes tous pécheurs sans espoir, simplement parce que nos ancêtres Adam et Eve, «ont péché». Nous sommes tous condamnés à l’enfer! Alors, il ne nous resterait plus qu’une chose à faire tant que nous ne sommes pas morts, c’est de prier Dieu et les Saintes de nous sauver de l’enfer!

Ignatius Bryanchaninov a même mené des études spécialement sur le processus de la mort de ses disciples-moines. De là, il conclut que même ces «grands ascètes» se sont retrouvés en enfer! ‘’Comment alors de simples laïcs peuvent espérer le paradis?!’’ pensait-il.

Ignatius avait complétement raison sur le fait que des personnes qui ont passé leur vie à parasiter la prière, suivant les préceptes qu’il a enseigné, donc restées bloquées dans des émotions négatives, se retrouvent en enfer!

En réalisant cela, nous devons conclure qu’il faut vivre d’une manière totalement opposée!

C’est pour cela que je propose le bannissement du livre de prière ainsi que les autres livres de la doctrine de Bryanchaninov, en tant que littérature anti-chrétienne et nocive.

Dans les niveaux inférieurs de la hiérarchie orthodoxe, les tendances antichrétiennes de Bryanchaninov sont largement répandues sous forme de condamnations dans la colère de tous les non-orthodoxes ainsi que la prolifération de la haine à leur égard, et à l’égard aussi des représentants de nationalités non-slaves, et enfin en vers ceux de sexualité «non traditionnelle» etc. Les victimes de la doctrine de Bryanchaninov manifestent leur religiosité, outre les rituels, à travers la recherche de sorcières, vampires et autres créatures de l’enfer autour d’eux. Ils vivent dans une peur chronique mystique nourrie par une «magie protectrice». Le terme de «primitifs agressifs» vaut pour faire référence à leurs «pasteurs». La psychose schizophrénique des masses de leurs partisans malheureux, qui sont plus fermement programmés pour l’enfer, est le fruit de leur travail! Méfiez-vous de ceux-ci!

Entendons-nous sur le fait que ce sur quoi/qui nous focalisons notre attention, cela même nous l’attirons à nous! En dirigeant notre attention sur les créatures de l’enfer, involontairement nous les attirons à nous-mêmes, elles se cramponnent à nous comme des âmes et pénètrent nos corps…

Au lieu de cela, nous devons diriger notre attention vers Dieu: L’aimer et apprendre chez Lui.

(Les matériaux du livre Vie pour Dieu vous permettra de comprendre ce problème plus en profondeur).

Je crois qu’il serait approprié de considérer la doctrine de Bryanchaninov comme une hérésie destructive anti-chrétienne et d’expulser les prédicateurs qui la suivent du mouvement chrétien.

L’alternative à la doctrine de Bryanchaninov est l’explication des Enseignements de Jésus Christ aux masses des croyants afin qu’ils puissent les étudier et les maîtriser. De même avec les pratiques méditatives, ils peuvent ouvrir et développer leurs cœurs spirituels.

Rappelons-nous que la Chrétienté constitue les Enseignements de Dieu sur l’Amour et la miséricorde. Ceux qui imposent – au nom de l’Église – la substitution de l’Amour et la miséricorde par la peur mystique et la haine sont les ennemis de Dieu, les ennemis de Jésus Christ et du Christianisme, les ennemis de ces pauvres gens qui sont tombés sous l’influence de ces vilains, les ennemis de l’ensemble de la société qui doit porter le fardeau de ses nombreux membres psychotiques.

- Tous ceux qui sont sur la liste des Saints orthodoxes ne le méritent pas. Ceci parce que les véritables Saints sont uniquement Ceux Qui ont atteint la Divinité en Fusionnant avec le Créateur. ( «Seul Dieu est Saint!» enseigna Jésus).

Nous glorifions les véritables Saints afin que les adeptes puissent Les imiter et apprendre chez Eux.

Les criminels, au contraire, ne doivent pas avoir de place sur la liste des Saints!

- Il serait évident de déplacer Noël au 1er janvier, étant donné que le comptage des jours de chaque année civile commence à cette date dans la majorité des pays. En d’autres termes, ce fait implique que le bébé Jésus est né à ce jour précis. La célébration de Noël à tout autre jour de l’année ressemble à une fausse idée flagrante et absurde. (Notons que la date de la naissance de Jésus est inconnue).


- Il est important de suggérer aux gens de refuser d’assassiner vainement des épicéas et autres arbres pour les fêtes de Noël. Ces plantes vivantes sont des êtres animés, raison pour laquelle nous devons développer de la compassion pour elles. Une personne qui a développé l’amour ne les mutilerait pas ni ne les tuerait de façon injustifiée.

… Ainsi, la Chrétienté ce sont les Enseignements de Dieu concernant comment nous devons vivre dans la Lumière et la Pureté, la Tendresse et l’Attention, dans l’amour tendre, sans émotions de condamnation et de colère, sans conflits, dans l’humilité, pardonnant aux autres, apprenant chez Dieu et L’aimant sans blesser autrui sauf en cas d’absolue nécessité.

La communication directe avec Jésus et les autres Esprits Saints, les Étreintes et la Fusion avec Eux – tout cela qui apporte la plus grande Joie et la Félicité des plus hauts degrés!

Puisse l’orthodoxie russe devenir tout cela! Alors, la Russie serait en mesure non seulement de mener – le long de ce Chemin vers Dieu! – ses citoyens mais aussi les peuples d’autres pays, et de la terre entière!


 
Page d’accueilLivresArticlesFilmsPhotoÉcrans de veilleNos RessourcesLiensA propos de nousNous contacter