English Español Français Deutsch Italiano Český Polski Русский Română Українська Português Eesti 中文

Connaissance contemporaine au sujet de Dieu, de l'Évolution, et de la signification de la vie.
Méthodologie du développement spirituel.

 
La Régulation de la Fonction Reproductrice
 

Comment Dieu Peut-Il Être Connu/La Régulation de la Fonction Reproductrice


La Régulation de la Fonction Reproductrice

Les manifestations des différents composants de la fonction reproductrice de l’organisme adulte dépendent d’un certain nombre de causes internes et externes, qui peuvent être réglées — dans le cas d’anomalie — par les moyens différents.

Pour la réussite du traitement, un expert utilise toujours une approche complexe, qui prend en compte toutes les causes possibles de la maladie ou de l’affaiblissement de la fonction reproductive, ainsi que la possibilité de correction ou du traitement — également par le biais de différentes «entrées» dans l’organisme: nerveuse, hormonale, antibactérienne, explicative, suggestive, bioénergétique, et d’autres. Le spécialiste aussi prévoit les conséquences à long terme de son traitement au préalable.

Dans ces années où les publications sur la sexologie ont commencé à apparaître en Russie, j'étais étonné par l'incompétence totale de nombreuses recommandations sur la cure médicamenteuse. Par exemple, dans la liste des médicaments quant à la thérapeutique de l’impuissance étaient présents, sans aucun commentaire, des substances avec l’action directement opposée! Chacun d'eux pourrait vraiment aider mais seulement des patients avec une certaine cause de la pathologie. Pour le reste des patients, il ne pouvait avoir que des effets nocifs, en renforçant l’action du facteur, qui a provoqué, notamment chez eux, l'affaiblissement de la fonction reproductrice.

Permettez-moi de donner un autre exemple «de l’étroitesse», de l'incompétence de l'approche du traitement. Une jeune femme a demandé de l'aide à un sexologue privé, parce qu’elle a ressenti la douleur pendant l’acte sexuel chaque fois. Il lui a conseillée de ne pas commencer immédiatement; il faut d'abord se caresser, s’exciter… Sa déclaration était correcte, en général. Cependant, la cause de sa douleur avait une autre racine, c’était une maladie vénérienne…

… Moi, maintenant je ne voudrais pas pénétrer profondément dans la sexologie — ce problème très important et intéressant, autrement, ce serait 'un livre dans un livre'. En outre, mes intérêts ont évolué vers un domaine de connaissances beaucoup plus important et moins étudié. Je ne lisais pas la littérature sexologique moderne depuis longtemps: je ne peux pas y dépenser le temps. Pourtant, peut-être, il y a des bons livres parmi eux.

Étant donné que j’ai commencé à décrire mon «passé sexologique» sur la base — y compris — le Centre de sexologie dirigée à cette époque par le professeur A.M.Svyadosch, je vous dirai brièvement ce que j’avais réussi à faire dans ce domaine d’expertise (en plus de ce qui a été déjà décrit ci-dessus).

… En particulier, le rôle des vésicules séminales – des glandes situées près de la prostate — dans la régulation de la sexualité masculine a été prouvé par moi pour la première fois expérimentalement dans des expériences sur des mammifères. J'ai implanté aux lapins des morceaux de tige de PVC dans leurs vésicules séminales, qui ont stimulé les barorécepteurs à l'intérieur d’eux. En conséquence, l'intensité de l’appétence sexuelle des mâles a été augmentée à cinq fois en moyenne et chez certain lapins — plus de dix fois! [23]. Autrement dit, le plus liquide sécrété est accumulé par ces glandes dans les vésicules séminales, la volonté sexuelle et le désir sexuel sont plus élevés. Dans le cas de l’inflammation dans les vésicules séminales, on peut attendre l’affaiblissement de la fonction reproductive ou même la disparition de ses manifestations.

Toutefois, il devrait tenir compte du fait que les vésicules séminales ne sont que l’un des nombreux mécanismes de la régulation de fonction sexuelle masculine.

…Par exemple, les surmenages ou maladies épuisantes conduisent à la diminution de la production des hormones sexuelles dans l’organisme. Et c’est clair que la force doit être épargnée. Et la postérité sera plus saine si le père est fort et plein de santé.

Mais… la «situation familiale» peut exiger une aide médicamenteuse.

Dans ce cas, il ne faut pas utiliser des hormones sexuelles, introduites dans l’organisme de l'extérieur, qui conduisent à la diminution de leur production par le propre corps. C’est beaucoup mieux stimuler sa propre production des hormones. Les médicaments comme le ginseng ou l’éleuthérocoque la favoriseront (le premier— donne l’effet immédiatement, le second — dans quelques jours, cependant, il crée un fond stable de la stimulation de production des androgènes). Tous les deux agissent par le biais du système hypothalamo-hypophysaire du cerveau. [23]

Ces mêmes médicaments soulagent également la fatigue et augmentent la résistance de l’organisme.

J'ajoute que l'irradiation ultraviolette — sous le soleil ou la lampe à quartz — donne un effet de la même direction.

Les stresses négatifs et émotionnels sous la forme d'anxiété prolongée, de colère, etc. détruisent la fonction reproductive chez les représentants de deux sexes. La meilleure solution dans de ce cas sera l'acceptation de Dieu dans sa propre vie, la compréhension du sens de la vie et la maîtrise des méthodes de l’autorégulation psychique basées sur le travail avec les chakras (voir ci-dessous).

Mais si vous n'avez pas encore maîtrisé cela, vous pouvez utiliser des préparations médicinales.

Nos états psychiques influencent les fonctions de certains organes du corps physique — à travers les deux parties du système nerveux, qui sont dans les relations réciproques (c'est-à-dire, agissant dans des directions opposées et venant en sens inverse). C'est le système sympathique qui participe à la gestion du corps dans l'état de stress, et le système parasympathique, qui domine dans les états de repos et confort.

Les caractéristiques sexologiques, la lactation, ainsi que la conduite maternelle peuvent être améliorées dans le contexte de l'existence d'un facteur stressant — à l’aide de médicaments, qui suppriment le système sympathique (adrénolytiques) ou activent le système parasympathique (agents cholinomimétiques). Cela a été confirmé dans mes recherches sur le traitement des hommes avec une puissance affaiblie ou l'éjaculation précoce [23], également dans les expériences aux animales, où ont été démontré une amélioration de la lactation et le comportement maternel à l’aide du néostigmine [8].

* * *

Une des raisons principales de la violation d’accouchement est un degré plus ou moins élevé, ce qu'on appelle la décoordination du travail, c'est-à-dire la contraction non synchrone des fibres musculaires de l'utérus. Cela provoque la douleur, les contractions de l'utérus deviennent moins efficaces; l'enfant souffre de compression par le cordon ombilical… Et dans les fibres musculaires qui sont fatiguées, s'accumule l'acide lactique et cela les rend plus fatiguées…

Dans ce cas, les obstétriciens injectent des préparations qui stimulent l’activité contractile de l’utérus ou donnent le «sommeil médical» pour la détente ou bien ils font «l’accouchement césarien».

Au temps quand j’étudiais ce sujet, il y avait des tentatives de stimuler le travail au moyen du passage du courant électrique par le biais du corps d’une femme enceinte (et le fœtus aussi!). Les appareils spéciaux, qui étaient couteux, ont été développés pour ce but et s’étaient activement imposés “par Moscou” (i.e. par le gouvernement) dans toutes les institutions obstétricales de l'USSR et à l'étranger. Mais, après les avoir achetés, ces appareils s’étaient rejetés immédiatement: non seulement ils ne contribuaient pas à l'accouchement, mais ils n’aggravèrent que le malaise des femmes malheureuses. Ce qui est plus important — les conséquences possibles de l'influence du courant électrique sur les structures bioénergétiques de l'organisme du bébé ont été ignorées…

J`y pensais de cette façon:

Il faut chercher la cause de la décoordination du travail dans la nutrition «tuée» (i.e. la nutrition par des corps des animaux tués) qui contamine l’organisme avec des sels d'acide urique et des énergies grossières; dans la contamination des canaux bioénergétiques du corps causée par d'autres facteurs (maladies, traumatismes, contamination bioénergétique sous l’influence des autres personnes, y compris les contacts sexuels avec des hommes malades ou grossiers). Tout cela devrait être expliqué aux femmes (et aux hommes aussi) à l'avance, bien avant le travail! Mais maintenant, il est trop tard pour l'expliquer; il est nécessaire d'aider à accoucher sans minimum des dommages à la mère et à son enfant!

Ainsi, j’ai proposé une méthode non médicamenteuse pour neutraliser l’acide lactique dans les muscles de l’utérus. Mes deux assistants ont rapidement construit un appareil simple. Il a été destiné seulement pour établir le potentiel électrique local. Nous avons mené des essais cliniques. Leurs résultats étaient remarquables! Il ne restait plus qu'à élaborer des indications précises comment appliquer cette méthode … Cependant, à ce moment-là, le KGB a commencé à me persécuter …

Plus tard, l'ingénieur, qui m'a aidé à créer l'appareil, a publié cette méthodologie sans mon consentement et a démontré son incompétence totale même dans le titre de la publication… Toutefois, dans cette période-là, la régulation de l'activité du travail était déjà hors de mes intérêts. Dieu m’a précipité de L’étudier et d’ouvrir la Voie vers Lui*!

En ce temps-là, quand je travaillais avec les castors et dans le domaine de la sexologie et de l'obstétrique, je n'étais pas au courant des facteurs beaucoup plus significatifs, qui affectent notre santé et bien-être. Et le premier d'entre eux est la composante étique de nos vies, qui définit comment notre Enseignant-Dieu forme nos destins. Cela inclut à quoi nous dévouons nos vies, la nature de notre nutrition, nos rapports avec les gens de différents groupes d'âge évolutifs, comment nous maîtrisons les techniques de l’autorégulation psychique, etc.

Un simple exemple quand un homme vit constamment, en concentrant la conscience dans la tête uniquement, ce qui entraîne une déplétion bioénergétique des chakras, qui se trouvent au-dessous du cou, et par conséquent, des problèmes aux fonctions des organes correspondants. Cependant, si on maîtrise déplacer librement la concentration de la conscience d’un chakra à l’autre — conformément à la situation actuelle — et garder tous les chakras purs, ouverts et pleins d'énergies subtiles. Juste grâce à cela, plusieurs maladies inflammatoires et chroniques disparaissent, les fonctions des organes et des systèmes de l'organisme récupèrent et normalisent. Ceci dit ci-dessus concerne pleinement la fonction sexuelle, ainsi que tout le système reproducteur.

<<< >>>
 
Page d’accueilLivresArticlesFilmsPhotoÉcrans de veilleNos RessourcesLiensA propos de nousNous contacter